Esta web utiliza cookies para obtener datos anónimos de acceso. Si continúas navegando, consideramos que aceptas nuestra política de cookies.

×

Questions fréquentes

Questions fréquentes

1. Que faire en cas d’échouage d’un cétacé ou d’une tortue marine ?

1. Appeler le 112 en donnant le plus d’information possible sur :
• Type d’animal (dauphin, tortue...)
• Taille
• État physique (vivant, mort, actif…)
• Lieu et accès à la plage.
• Si nous allons rester dans les alentours, il est recommandé de donner notre numéro de téléphone et d’autoriser sa transmission aux équipes de secours.

2. Si l’animal est mort, nous ne devons pas le toucher et nous resterons à une distance prudente. Il est possible que les services de secours nous demandent des photographies et un emplacement précis via Whats App.

3. Si l’animal est vivant, la première recommandation est de ne pas le toucher, sauf si les services de secours nous expliquent précisément de quelle manière.

4. Si l’animal se trouve sur le rivage, fouetté par les vagues, et risque d’être blessé, nous pouvons essayer de l’éloigner du brise-lames et de l’installer dans un lieu sûr, toujours de manière coordonnée avec les services de secours.

5. Nous essayerons de créer une ambiance calme et silencieuse autour de l’animal. Si  nous sommes témoin d’actes de maltraitance, nous pouvons en informer la police ou la guardia civil (gendarmerie).

Calderón. Rescate

 

2. Comment agir en cas de piqure de méduse ?

1. Une piqure de méduse doit être considérée comme une blessure et être traitée comme telle, c’est pourquoi nous recommandons d’aller au poste de secours le plus proche pour recevoir les premiers soins.

2. Si les méduses sont très abondantes, il est important d’éviter l’accumulation de piqures. Si nous avons déjà été piqué une fois et décidons de retourner dans l’eau, il faudra donc redoubler de précaution. S’il n’y a pas de poste de secours à proximité :

3. Laver la peau avec de l’eau salée froide, jamais avec de l’eau douce, qui pourrait aggraver la plaie.

4. Appliquer de la glace dans un sac en plastique ou autre contenant similaire pour éviter le contact avec l’eau douce.

5. Ne pas frotter la lésion avec du sable, une serviette, un mouchoir, etc.

6. Ne pas utiliser de remèdes maison (tels que du vinaigre, de la boue ou autres).

Dans tous les cas de figure, s’il n’y a aucune évolution positive sous 24-36 heures, il est recommandé d’aller au centre de santé pour consulter un médecin.

 

En cas de piqure provoquée par d'autres animaux, contactez immédiamment le poste de secours le plus proche.

Medusa común (Aurelia aurita)

 

3. Que faire de mes déchets ?

1. Nous devons considérer que tout ce que nous apportons à la plage est sous notre responsabilité, même les articles qui deviendront des déchets (emballages, restes organiques, cannettes, bouteilles,...).

2. Notre équipement pour la plage inclura toujours un sac pour la poubelle, de préférence avec fermeture supérieure.

3. Tous les déchets générés devront être jetés dans ce sac poubelle immédiatement. Si nous attendons plus longtemps, une rafale de vent pourrait les éloigner de nous ou les faire atterrir directement dans l’eau.

4. Il est très important que les mégots de cigarettes ne restent pas dans le sable ; ils sont désagréables, polluants et leur cycle de dégradation est très long.

5. Une fois notre journée sur la plage terminée, nous devons nous assurer de ne laisser aucun déchet sur la zone que nous avons utilisée.

6. Nous recommandons d’êtres proactifs : si nous voyons des restes qui ne sont pas les nôtres, en particulier des plastiques, pourquoi ne pas les ramasser ? (au moins une partie). Nous ne pouvons pas éviter l’inconscience de certains usagers, mais ce n’est pas une raison pour abandonner la partie et laisser les déchets terminer leur vie dans la mer.

7. Fermer le sac et le déposer dans les poubelles de la plage prévues à cet effet.

8. S’il n’y a pas de poubelle sur place, nous devrons emporter le sac avec nous et le déposer dans une autre poubelle extérieure à la plage.

9. De plus en plus de plages offrent la possibilité de séparer les résidus. Si vous allez sur l’une de ces plages, il est recommandé d’utiliser plusieurs sacs pour séparer les différents types de déchets.

Playa de Benajarafe, Vélez-Málaga

 

4. Que signifient les drapeaux de signalisation ?

1. Drapeau vert : conditions optimales pour une baignade en toute sécurité. Nous éviterons toutefois les imprudences.

2. Drapeau jaune : Précaution. Certains facteurs limitent les conditions de sécurité dans l’eau ; vagues, présence de méduses (le drapeau sera dans ce cas accompagné de celui des méduses), brouillard... Nous devrons alors dans la mesure du possible nous informer sur les raisons précises de cet avertissement et prendre en compte ces données avant de pénétrer dans l’eau.

3 .Drapeau rouge. BAIGNADE INTERDITE. Les conditions du moment ne permettent pas aux services de secours de garantir la sécurité et/ou le sauvetage des baigneurs. Il ne s’agit pas d’une recommandation mais d’une interdiction expresse.

4. Drapeau de méduses : accompagné du drapeau jaune ou rouge. Il indique la présence de méduses sur la plage. Si le drapeau est jaune il est possible de se baigner en restant très vigilant. Un drapeau rouge indique la présence possible d’essaims, il sera donc très difficile de se baigner sans être piqué.

5. Drapeau bleu : il s’agit d’un label de qualité des plages et des ports de plaisance qui indique que le lieu est respectueux de l’environnement et offre des équipements adéquats (information et éducation environnementale, qualité de l’eau, gestion environnementale, sécurité et services).

Rincón de la Victoria. Playa y bandera azul